Famille en pleine santé

pour une famille en pleine forme, naturellement!

0

Connaissez vous l’éducation positive?

Lors des premières visites au cabinet, nous vous interrogeons sur les différents stress qui vous affectent (et qui joue donc un rôle dans votre état de santé). Parmi ces stress, les relations familiales reviennent souvent. Pour cela, je souhaite partager avec vous une « méthode » d’éducation différente qui n’est ni permissive, ni autoritaire. C’est un juste milieu que l’on appelle « éducation bienveillante »

Je me suis inscrite à une formation en ligne sur l’éducation positive car je cherchais une alternative aux :

énervement- cris,

– punitions,

–  chantage

 

 

J’ai trouvé cette formation passionnante de Tarisayi de Cugnac (lien formation ici) qui nous apprend  à :

– gérer les conflits avec bienveillancefamille heureuse

– aider nos enfants à mieux gérer leurs émotions

– avoir une vie de famille plus harmonieuse et sereine

– donner confiance à notre enfant

 

Je vous propose pour chacun des 7 modules de la formation, de vous donner quelques outils et de partager avec vous les notions les plus importante de l’éducation positive. J’espère que cela permettra à certaines familles de trouver des solutions et de retrouver une harmonie dans leur famille et dans la relation avec leur enfants.

MODULE 1:

Tarisayi nous apprend que le néocortex (c’est la partie avant du cerveau qui permet l’organisation, l’attention, le raisonnement, le contrôle des émotions) est à maturation à 25 ans. Donc si nous même avons déjà du mal à contrôler nos émotions, comment demander à un enfants de se calmer par lui même.

Il faut donc être très cohérent:cohérence

– ne pas ordonner d’arrêter de crier en criant

– ne pas demander d’arrêter de taper en donnant une fessée

– ne pas faire de chantage pour se faire obéir

Imaginez vous à la place d’un enfant que l’on gronde en criant dessus. Quels type de sentiments pensez vous que cela va produire? De la colère? De la frustration? Une sensation d’incapacité? La réaction de l’enfant (s’enfuir, obéir, crier) est finalement plus pour faire cesser les cris du parents que pour réparer sa faute.

Le but de l’éducation positive est une vision à long terme. L’obéissance de l’enfant est moins immédiate car on ne joue pas de sa supériorité pour le faire plier; elle est plus à long terme en apprenant à l’enfant des bonnes valeurs. Prenons quelques exemples:

– la punition aura tendance à apprendre à l’enfant à dissimuler ses actes

– la fessée lui apprendra à légitimer les coups

– gronder va lui apprendre à ne plus écouter ou fuir

– lui répéter 100 fois va lui apprendre à décrocher, à ne plus écouter…

On ne transmet donc pas à l’enfant de bonnes valeurs. L’éducation positive apprend à l’enfant la notion d’appartenance et d’importance et lui donne un sentiment profond de capacité et de connexion.

Voici quelques consignes en cas de crise:

– Ne pas parler sur le coup de la colère , prendre le temps de remettre son néocortex en place

– Se mettre à sa hauteur pour lui parler

– S’avoir s’excuser si on s’est laissé emporter par notre propre colère

– Rechercher des solution une fois que tout le monde est calme.

Avec ce 1er module je peux déjà vous donner 2 outils pour mieux gérer les comportements non appropriés (colères, cris..):

– Sous le coup de l’émotion, le cerveau reptilien prend le dessus. c’est le cerveau le plus primitif qui permet la fuite ou l’attaque. Ainsi lorsqu’il y a un problème, faite une pause le temps de réactiver votre néocortex pour ensuite trouver une solution gagnant/gagnant. Cela évitera que vous ayez une réaction sous l’emprise de la colère ou de l’énervement.

– Pour les enfants de moins de 3 ans à qui on ne peux pas demander ce temps de pause, on peut utiliser d’autres outils comme de faire un câlin (mais avec bienveillance et non forcé!) ou de rediriger l’attention. Ceci dans le but de faire retomber la tension et de chercher des solutions une fois que le néocortex est de nouveau en place.

Suite au module 2…

 

 

Gaëlle Dupin • 1 septembre 2017


Previous Post

Next Post

Laisser un commentaire

Your email address will not be published / Required fields are marked *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>