Famille en pleine santé

pour une famille en pleine forme, naturellement!

0

Mon enfant se plaint de douleurs (de dos, de nuque, de croissance, de genoux…)

Voici donc le dernier article de notre série pédiatrique!

Il arrive parfois que nos enfants se plaignent de douleurs transitoires. On ne s’inquiète pas tellement, pourtant c’est une alerte que le corps nous donne pour nous informer que quelque chose ne va pas. L’organisme a une formidable capacité d’adaptation, il est capable de compenser très longtemps un déséquilibre. Seulement, à trop attendre et à négliger les petites alertes, le déséquilibre s’installe et les douleurs deviennent constantes et nous handicapent. C’est dommage car on aurait pu agir avant la douleur et surtout avant que les structures ne s’abîment!

Le système nerveux qui véhicule la douleur ne correspond qu’à 20% de notre système nerveux. Notre corps peut donc « souffrir » sans que nous ayons mal pour autant. C’est pour cela que lors des consultations nous effectuons des tests pour apprécier le bon fonctionnement des genoux, chevilles, hanches, bassin, dos, nuque, mâchoire… que vous ayez mal ou non.

Je vais vous donner un exemple concret que je vois toutes les semaines au cabinet. Quand je teste les quadriceps (le muscle à l’avant de la cuisse) leur faiblesse peut m’indiquer une hypertonicité des ischio-jambiers (les muscles à l’arrière de la cuisse). Or ce déséquilibre musculaire à la longue fait beaucoup souffrir le genou. Si on laisse dégénérer on peut développer des tendinites qui sont très handicapantes. Je retrouve souvent ce problème chez les jeunes qui font du sport sans faire d’étirement.

Voici une petites listes des causes de douleurs de vos enfants:

– dos: chute, sport, position de travaildouleur dos enfant

– nuque: chute, position de travail, appareil dentaire, trouble de l’occlusion (la façon dont la bouche se ferme)

-maux de tête: problème de cervicales, de mâchoire, oculaire…

-genoux: chute, déséquilibre musculaire, déséquilibre du bassin, mauvais appui plantaire

-chevilles: entorse, mauvais appui plantaire, déséquilibre musculaire

-douleur de « croissance »: déséquilibre musculaire

Et bien d’autres!

Tout cela pour vous dire que vous n’êtes pas obligé d’attendre que votre enfant se plaigne de douleurs pour faire contrôler le bon fonctionnement de son système musculo-squelettique (et donc son système nerveux) et que s’il se plaint déjà, il est grand temps de venir! La chiropratique de prévention a encore plus de sens chez les enfants car leurs déséquilibres n’ont pas encore eu le temps de trop s’installer.

Alors prenez RDV pour un check up gratuit lors de la semaine pédiatrique de la chiropratique qui a lieu cette semaine du 1er au 6 juin! (la semaine pédiatrique ayant pas mal de succès, je déborde un peu sur la semaine suivante pour les retardataires!).

A bientôt!

 

Gaëlle Dupin • 28 mai 2015


Previous Post

Next Post

Laisser un commentaire

Your email address will not be published / Required fields are marked *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>