Famille en pleine santé

pour une famille en pleine forme, naturellement!

0

Prévenir et enrayer la scoliose avec la chiropratique

Voici donc le 2ème article de notre série « enfants » eu vue de la semaine pédiatrique de la chiropratique qui aura lieu du 1er au 6 juin et pendant laquelle les chiropraticiens proposent des check up gratuits de vos enfants.

Voici donc une autre très bonne raison de faire contrôler vos enfants: la scoliose!

scolioseLa scoliose est une déviation de la colonne vertébrale en forme de S ou plus rarement de C. Plus qu’un problème esthétique, la scoliose peut s’aggraver à mesure que progresse la croissance et générer des problèmes de santé. La déformation vertébrale entraîne avec elle les tendons, les muscles, les ligaments et le délicat système nerveux. La scoliose peut occasionner la déformation du dos, du thorax, de l’abdomen et, dans les cas plus sévères, un affaissement de la cage thoracique et une compression des organes vitaux tels que le coeur et les poumons. Il est généralement accepté que 85% des scolioses sont d’origine idiopathique, c’est à dire de cause inconnue.

La période la plus à risque pour développer une scoliose idiopathique est de 10 à 12 ans chez la jeune fille et de 11 à 13 ans chez le garçon. Pour de meilleurs résultats, il convient donc que le dépistage soit effectué tout juste avant l’apparition des premiers signes de la puberté!

Il y a des petits signes qui peuvent vous mettre la puce à l’oreille.

Prenez donc quelques instants pour observer la posture de votre enfant. A-t-il toujours de la difficulté à se tenir droit? Une bretelle de son sac à dos tombe continuellement? Il est possible que votre enfant soit atteint de scoliose. Regardez si vous remarquez :

  1. Bascule des épaules
  2. Omoplate proéminentegibbosité scoliose
  3. Taille asymétrique
  4. Hanche plus haute
  5. Bras plus éloigné d’un côté du bassin
  6. Bosse dans le dos (gibbosité) en position penchée

Il vous faudra faire des radiographies pour évaluer la gravité de la scoliose. Des traitements chiropratiques réguliers permettrons d’assouplir la colonne vertébrale et d’améliorer l’équilibre exercice scoliosepostural de votre enfant. Le chiropraticien donnera également des exercices spécifiques pour renforcer les muscles de soutien de la colonne vertébrale et ainsi stabiliser la progression de son incurvation.

Puisque la scoliose est une pathologie évolutive, la clé pour de meilleurs résultats en est le dépistage précoce et le suivi régulier. Vous avez un doute que votre enfant soit affecté d’une scoliose? Faites-le examiner par un spécialiste du système neuro-muscolo-squelettique!

Gaëlle Dupin • 17 mai 2015


Previous Post

Next Post

Laisser un commentaire

Your email address will not be published / Required fields are marked *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>