Sélectionner une page

Education positive – Module 6

par | Oct 18, 2017 | Mes expériences

Dans le 6ème module, Tarisayi ( formation: www.joiedevivre.tarisayidecugnac.com) nous parle des principe de l’éducation selon Maria Montessori.

Quels sont les besoins fondamentaux de l’enfant?

– besoin d’indépendance

– besoin de mouvement

– besoin de langage riche

– besoin d’ordre et de routine

– besoin de sécurité

– besoin de défis pour grandir

– besoin de contact avec l’environnement.

Voici les 4 pans de développement selon Maria Montessori:

0-6 ans: Entre 0 et 3 ans c’est la période de la construction de son identité : la période “aidebébé parle moi à être par moi-même”. Il a un esprit absorbant de son environnement. A ces âges on relève 5 périodes sensibles: la période sensible du mouvement (pour construire sa pensée logique), la période sensible de l’ordre (pour construire sa sécurité intérieur), la période sensible du langage, la période sensible du développement social et la période sensible des petits objets. l’enfant a  beaucoup de volonté et a besoin de répéter pour apprendre. C’est aussi la période du “moi, je” et le partage est difficile. Il explore avec tous ses sens.

enfant fait par lui mêmeEntre 3 et 6 ans on rentre dans la période “Aide moi à faire par moi même”. Ce sont les mêmes 5 périodes sensibles et c’est toujours un explorateur sensoriel. La différence est que maintenant il est conscient de son apprentissage. Il développe son autonomie. C’est le moment idéal pour lui apprendre à faire par lui même.

6-12 ans: C’est un explorateur culturel: “aide moi à penser par moi même”. Il développe sa capacité d’abstraction et d’imagination. Il veut comprendre son environnement. Il faut l’aider à explorer par lui même (musée, livre…). Il aime travailler en groupe et développe la conscience morale grâce au développement de son néocortex. L’enfant est plus dans le raisonnement et l’auto-discipline. C’est la période sensible du développement social

12-18 ans:  C’est une nouvelle naissance. L’enfant est capable de produire par lui même. Il aborde des question culturelle encore plus large. Pendant cette période il a besoin de modèles et est sensible à son apparence. C’est une période fragile où il a besoin de libertés et de limites en même temps. C’est la période “Qui suis je?”

18-24 ans: Période de stabilité et de croissance. Il pense à sa carrière. L’éducation se poursuit et c’est le début de sa vie professionnelle. Il se pose les grandes questions de la vie et est sensible à l’histoire humaine.

Nous allons détailler 3 périodes sensibles primordiales dans le développement de l’enfant:

La période sensible du mouvement: le mouvement permet de développer les connexions neuronales. Ce qui permet de développer les sens. Et les sens permettent d’acquérir des notionsYoung Girl On Stairs In Pajamas At Christmas (chaud/froid…) et donc des idées. Il permet donc de développement le mental. Le mouvement est également l’expression de la vie psychique (par exemple un bébé est mal coordonné car son cerveau n’est pas encore coordonné, de même un enfant angoissé sera maladroit ou un enfant fatigué sera au ralenti…). Pour l’aider on doit préparer un environnement à la taille de l’enfant et favoriser le mouvement global ainsi que le mouvement en conscience.

L’importance du sensoriel: Grâce à nos sens nous apprenons des notions (couleurs, chaud/froid, TET-TI3600529 - © - Mike Kempbruits, sons, grand/petit…). L’intelligence se construit par les sens. Pour apprendre de nouveaux gestes à l’enfant, il faut lui montrer le geste en silence, très lentement et avec précision. Puis on doit le laisser expérimenter sans le corriger. Pour apprendre, un enfant doit découvrir son erreur par lui même. Cela lui apprend que l’on peut faire des erreurs et les corriger et cela lui apprend la confiance en soi.

Période sensible de l’ordre: l’ordre dans l’environnement permet de développer son ordrepériode sensible de l'ordre intérieur. L’enfant a besoin de routine. Le désordre dans ses habitudes ou dans son environnement peut créer chez lui des maladies, des crises ou de la violence.

Le rôle de l’éducateur selon Maria Montessori:

L’éducateur a un rôle de guide et d’observateur. Par exemple lorsque l’enfant apprend à marcher et à parler, nous sommes là comme guide, en encourageant l’enfant sans pointer ses erreurs. L’enfant apprend par lui même. Le principe de “l’aide utile” est que l’enfant doit corriger seul ses erreurs sans notre intervention. L’éducateur doit avoir de l’humilité et du respect pour l’enfant. Il doit apporter de l’aide utile sans intervenir sauf si l’enfant le réclame. L’éducateur est un modèle: ne pas crier si on veut que les enfants parlent doucement, ne pas interrompre l’enfant si on ne veut pas être interrompu, leur parler gentiment… Il est important aussi de respecter les périodes sensible en respecter les besoins (de marcher, de répétition du mvt…). Il est primordiale de protéger l’activité de l’enfant et de ne pas le déranger en pleine concentration (on sait qu’il se concentre lorsqu’il répète une activité). On doit préparer l’environnement de l’enfant qui doit pouvoir circuler librement. On lui présente l’usage des objets très lentement et toujours avoir foie en les capacités de l’enfant.

Comment se construit l’autodiscipline chez l’enfant?

Nous souhaitons tous que nos enfants s’auto-discipline sur ce qui est bien ou non, ce qu’ils doivent faire ou non. L’auto-discipline ne s’acquiert pas en répétant à un enfant ce qu’il doit ou ne doit pas faire. Elle s’acquiert au contraire par ses propres expériences. Il est donc important de le laisser expérimenter en toute liberté. Pour cela il faut lui donner un environnement favorable (sécurisé, à porté de ses mains, stimulant), éventuellement lui montrer l’usage des objet avec une extrême lenteur et surtout le laisser faire. Même si son activité nous semble incohérente, il est en train d’apprendre quelque chose. Et si vous le voyez répéter ce qu’il fait, c’est qu’il est concentré, alors surtout ne le dérangez pas et préservez son activité.

enfant autonome

C’est donc par la liberté que l’enfant acquière l’autodiscipline.

 

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest

Share This