Sélectionner une page

Pourquoi les antibiotiques sont à consommer avec beaucoup de modération?

par | Juil 8, 2015 | Votre santé

éviter les antibiotiques

Aujourd’hui, la France détient le record européen de consommation d’antibiotiques derrière la Grèce. Victimes de leur succès, les antibiotiques ont pris le caractère d’une «potion magique» qui soigne tout, tout de suite… Mais ce n’est pas vrai ! Plus on utilise les antibiotiques, plus les bactéries s’y habituent, plus leurs résistances augmentent et moins les antibiotiques sont efficaces. Fièvre, toux, maux de tête, troubles digestifs, courbatures… Chez l’homme, les symptômes d’une infection bactérienne sont souvent similaires à ceux d’une infection virale or les antibiotiques ne peuvent rien contre les virus, ils sont efficaces uniquement contre les bactéries. Utilisés à tort dans le cadre de maladies d’origine virale, les antibiotiques perdent leur capacité à soigner certaines maladies bactériennes. On parle alors de résistances bactériennes : un enjeu de santé publique majeur. Elles menacent l’efficacité des antibiotiques dans les cas où ils sont vraiment utiles.

Les virus sont à l’origine de la plupart des maux de gorge, toux, bronchites, sinusites et infections de l’oreille. En fait, la majorité des infections respiratoires sont causées par des virus.

En plus d’augmenter la résistance bactérienne, la prise répétée d’antibiotiques:

Augmente la probabilité de développer de l’asthme (reconnu par le Département Santé Australien et le Gouvernement Anglais)

Peut causer des dommages rénaux. Il faut y penser si votre enfant fait pipi au lit après une prise d’antibiotiques.

Augmente le risque de chronicité: entre 2 et 6 fois plus d’otites chez les enfants traités par antibiotiques et entre 2 et 8 fois plus d’inflammations des amygdales avec traitements antibiotiques.

Diminue la résistance immunitaire naturelle: le système digestif contient 60% de nos cellules immunitaires. Or les antibiotiques ne font pas la différence entre nos mauvaises bactéries et nos bonnes bactéries pourtant essentielles pour un système immunitaire performant.

Augmente le risque de développer une candidose. Le candida est un champignon existant dans notre tube digestif à faible concentration. Avec la prise répétée d’antibiotiques le candida se multiplie perturbant nos systèmes hormonal, endocrinien, immunitaire et nerveux central. Les principaux symptômes d’une candidose sont: des otites à répétition, des troubles digestifs, des infections urinaires, des intolérances alimentaires, des troubles du comportement, des problèmes de peau comme l’eczéma, des infections des ongles, des maux de tête, des troubles dépressifs…

Donc quand faut-il utiliser les antibiotiques?

Les antibiotiques devraient être utilisés quand l’organisme n’arrive plus à contenir une infection bactérienne ou quand l’infection s’est établie dans un organe vital comme les poumons ou le cerveau. Ce sont des médicaments très puissants qu’il faut réserver aux problèmes majeurs.

Mes conseils pour éviter au maximum la prise d’antibiotiques:

– réagir vite en cas d’infection avec des antibiotiques naturels. Il y a l’argent colloïdal (voir antibiotiques naturelsmon précédent article sur ce produit ici), l’extrait de pépins de pamplemousse (dont je parle dans un précédent article “Ma trousse à pharmacie“) et nombreuses huiles essentielles (article ici) dont l’arbre à thé. Quelques gouttes de cette huile essentielle dans de l’huile végétale et vous traitez les mycoses en 2-3 jours. Les antibiotiques naturels ont l’avantage de combattre les mauvaises bactéries tout en soutenant la flore bactérienne digestive (donc aucun des effets secondaires des antibiotiques classiques).

Laisser la fièvre faire son boulot (précédent article ici) et se reposer.

– Avoir une alimentation riche en fruits et légumes et enlever les sucres, farines et laitages qui affaiblissent le système immunitaire. Ajouter de l’ail, du curcuma+ poivre noir et du vinaigre de cidre dans vos plats.

– Faites des cures à l’automne et dans l’hiver de propolis, ginseng ou échinacée qui sont des stimulants du système immunitaire.

Si malgré ces conseils l’infection ne s’améliore pas en 2/3 jours consulter un médecin afin de déterminer si l’infection est virale ou bactérienne et si la prise d’antibiotique est nécessaire.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest

Share This