Sélectionner une page

Plusieurs familles autour de nous ont déjà sauté le pas de passer en “zéro déchets”…il faut dire qu’au départ cela m’intriguais pas mal et je pensais que c’était une démarche très extrémiste. Mais en discutant avec ces personnes cela prenait sens, je dirais même que c’est devenu une évidence!

Alors je me suis munie d’un guide que je trouve absolument génial pour commencer: le livre “Famille Presque zéro déchets” de Jérémie Pichon et Bénédicte Moret. Pour initier tout changement dans nos habitudes, il faut déjà avoir un “Pourquoi” très fort, c’est à dire savoir pourquoi nous souhaitons modifier nos façons de faire… Ce sera l’objet de ce premier article de la série “zéro déchet”.

Quelques chiffres concernant nos déchets:

  • Chaque français produits en moyenne 390 kg d’ordures ménagères, 590 kg avec les objets déposés en déchetterie
  • Plus de 30% des déchets sont du compostable (épluchures, coquilles d’oeuf…) donc le compostage est une étape incontournable du zéro déchets.
  • Sur nos 390 kg de déchets, 29% finissent en incinérateur, 35% en décharge, 21% sont recyclés et 15% sont compostés. Nous brûlons et enfouissons les 2/3 de nos déchets!
  • En France 238 décharges et 126 incinérateurs traitent nos déchets, générant des polluants organiques (dioxines) et métaux lourds nocifs pour l’homme et l’ensemble de l’écosystème.
  • 99% des ressources prélevées dans la nature deviennent des déchets en moins de 42 jours
  • Selon le PNUE (Programme des Nations Unies pour l’Environnement), 200 kg de déchets arrivent chaque seconde dans nos océans.
  • 1 million d’oiseaux et 100 000 mammifères marins meurent d’ingestion de déchets chaque année.
  • Dans certaines zones océaniques, on retrouve 6 fois plus de plastiques que de planctons, base de notre chaîne alimentaire…au final, nous mangeons nos déchets!

Alors recycler c’est bien, mais il y a de grosses limites au recyclage:

  • Actuellement seulement 20% de nos déchets sont recyclés. Le taux de refus de tri est de plus de 30% car nous trions mal nos poubelles
  • Le plastique ne se recycle qu’une seule fois
  • Pour de nombreux types de plastiques différents, le recyclage est impossible: plastiques alimentaire ou médical, les polymères thermodurcissables, les mousses de voitures…
  • Le recyclage est énergivore: énergie charbon, pétrole et nucléaire

Le recyclage n’est pas LA solution miracle espérée! Il devrait être une solution de dernier recours pour traiter ce que l’on n’,a pas pu éviter.

La clé du zéro déchets est donc de ne pas acheter ce que l’on ne veut pas retrouver dans nos poubelles. Il faut donc contourné les rayons yaourts, chips, surgelés et plats cuisinés….ainsi que les rayons biscuits et céréales. Mais ne vous inquiétez pas, il y a des solutions, et ce n’est pas si compliqué à mettre en oeuvre!

C’est avant tout un choix à faire en famille. Il faut en parler en couple et avec vos enfants pour savoir si cela prend sens pour eux aussi et s’il sont prêts à faire des efforts. A la maison, les enfants ont été emballés et m’ont posé mille et une questions sur le pourquoi, le comment et toute la maison est passé en revu: “Et ça Maman, c’est zéro déchet???”. Il a quand même fallu que je leur explique que nous allons devoir y aller progressivement car:

  1. La maison est remplie de plastiques
  2. Il faut s’équiper de contenants pour les courses, d’ingrédients pour les produits ménagers et les cosmétiques
  3. Nous devons repenser nos habitudes alimentaires, les goûters, les apéros…
  4. Le but n’est pas d’acheter à tout va mais de s’équiper au minimum pour que cela fonctionne

Nous avons donc décidé de commencer par la cuisine car il y a beaucoup à faire, puis nous nous attaquerons à la salle de bain et la buanderie!

Dans le prochain article, nous allons révolutionner votre cuisine!!! Et vous verrez que c’est assez simple.

 

 

 

Pin It on Pinterest

Share This